Lectures bibliques du Jour

Lundi 19 Août 2019
(Année liturgique 2018-2019 : C)

  • 20e lundi ordinaire

Première Lecture :
Psaume :
Évangile :
  • St Jean Eudes, prêtre (1601-1680)

Première Lecture :
Psaume :
Évangile :

Office (Lundi 4e semaine) (numérotation des Psaumes selon l’hébreu)

Lectures :
Matin :
Jour :
Soir :
Complies :

Prière du matin

Seigneur, tu exhortes ceux que tu aimes à être parfaits comme le Père céleste. Fais que notre amour des biens matériels ne devienne jamais un obstacle pour te suivre, toi qui accordes une si grande valeur à la pauvreté. Tout comme nous célébrons le mystère de ta mort, fais que nous imitions ton amour parfait, car là où est notre trésor, là aussi sera notre cœur (Matthieu 6 21).

Angleterre

Homélie

L’évangile de ce jour pose une question fondamentale : comment être de vrais disciples ? et quels sont les obstacles que nous pouvons rencontrer ?

Selon les Pharisiens, la vie éternelle était la récompense pour avoir bien œuvré et, tout particulièrement, pour avoir observé la Loi (cf. Psaume 34 13-15). Le jeune riche, qui était sans doute un employé de la synagogue (Luc le désigne comme un « notable ») demande ce qu’on doit faire de plus. Marc nous dit que Jésus fixa sur lui son regard et l’aima (Marc 10 21) ; il vit que l’obstacle principal était sa grande fortune.

Le rabbinisme considérait les misères de la pauvreté comme pires que toutes les plaies d’Égypte réunies et demandait tout au plus que chacun consacre une partie de ses biens à Dieu. Mais Jésus souhaitait susciter une générosité plus grande, en réponse à son plus grand amour. Dans le cas de Matthieu lui-même, il y eut cette réponse (Matthieu 9 9) ; mais la tristesse entraînée par le refus du jeune homme ne peut être comprise que par ceux qui ont essuyé la même défaite et l’angoisse du remords.

Angleterre

 

Prière du soir

Ô Dieu, toi seul peux nous exhorter à tout laisser pour te suivre. Accorde à tous ceux qui s’engagent sur le chemin de la perfection de ne pas regarder en arrière et de ne pas hésiter, mais de cheminer vers toi avec joie, pour pouvoir trouver la vie éternelle, à laquelle nous sommes tous appelés par le baptême.

Angleterre

Saint Jean Eudes, prêtre

Saint Jean Eudes est né en 1601 à Ri (Normandie). Après ses études chez les Jésuites de Caen, il opte pour le ministère sacerdotal et entre chez les oratoriens. Novice à Paris, il est formé par ces maîtres éminents que sont Bérulle et Condren. Ordonné prêtre en 1625, il revient à Caen où il se consacre pleinement à son ministère et aux urgences du temps (soin aux pestiférés, entre autres). Il effectue de nombreuses missions dans les diocèses de Bayeux et de Lisieux et au-delà. C’est au cours de ces missions qu’il prend douloureusement conscience du manque de formation spirituelle et pastorale des prêtres diocésains. Un projet mûrit : créer des séminaires pour former de saints prêtres, aptes à leur tâche. Après avoir quitté l’Oratoire, il fonde la Congrégation de Jésus et Marie (Eudistes), société sacerdotale séculière qui a pour vocation la création de séminaires dont elle assure la direction. Jean Eudes fonde aussi à Caen un institut de religieuses pour le relèvement des prostituées, Notre-Dame de Charité (Bon Pasteur). Homme d’action, auteur spirituel, il se plaît à « annoncer » sans relâche « l’incomparable richesse du Christ ».

Son rayonnement apostolique s’enracine dans une foi solide, le zèle pour l’oraison, la pénitence, la lecture de l’Écriture Sainte. Sa vie est d’abord relation vivante au Christ, contemplé comme Amour. C’est lui qui se fait le promoteur de la dévotion au cœur de Marie et au cœur du Christ, composant un office liturgique pour l’une et l’autre fête.

Jean Eudes meurt à Caen en 1680.

 

(Missel Kephas, Éditions du Jubilé)